l'info du jour

________________________________________________________________________________________________

L'INFO DU JOUR

Le blog "L'après match" se met momentanément en veille. Merci de votre compréhension...

________________________________________________________________________________________________

mardi 12 avril 2011

Statut quo en tête, embouteillage à l'arrière

FOOT REGIO L'USCM et Conthey se séparent sur un match nul lors du choc au sommet de 2e ligue valaisanne. Derrière, Savièse engrange péniblement, tandis que Saint-Léonard et Chippis voient la barre se rapprocher suite à la victoire de Fully contre Saxon.Conthey - USCM 3-3 (1-2)

Le choc au sommet de deuxième ligue régionale a tenu toutes ses promesses, du moins si l'on se fie au score et au scénario hitchcockien d'un match à rebondissements. Après un début de rencontre rythmé, l'USCM de David Vernaz se détachait pour prendre deux longueurs d'avance, par l'intermédiaire de Tschumper et Bunjaku, avant que Conthey ne réduise la marque juste avant la pause par Bagnoud. Absent et donc spectateur d'un soir, l'habituel gardien contheysan Stéphane Marty a vu un très bon match: "Ce duel était très correct avec des contacts durs, mais dans un très grand fair-play sur le terrain comme sur les bancs de touche". En seconde période, Bagnoud, encore lui, apportait l'égalisation aux siens. Tout le monde pensait alors que le score ne bougerait plus. C'était sans compter sur Covac, qui redonnait l'avantage aux Chablaisiens à la 90e. Dans les arrêts de jeu, et au bout du suspense, Orsi pouvait finalement offrir l'égalisation au FC Conthey suite à un coup-franc indirect pour le moins litigieux. "Disons que le gardien de l'USCM s'est fait mal lui-même et l'arbitre a jugé qu'il y avait simulation. Il nous a donc donné un coup-franc indirect par rapport à la règle des six secondes", explique Marty, précisant au passage que "le match nul est est mérité".

Après cette parité, l'USCM garde donc huit longueurs d'avance sur son dauphin contheysan. Eliminé de la Coupe valaisanne et distancé en championnat, le FC Conthey a-t-il encore quelque chose a espérer de cette saison 2010-2011? "Il faut toujours avoir un objectif devant les yeux et tant que rattraper l'USCM est mathématiquement faisable, on va y croire", conclut Marty.

Savièse-Vétroz 2-1 (0-1)

Pour glaner ce précieux succès et se hisser au troisième rang (à égalité de points avec Bagnes, mais à huit longueurs de Conthey), Savièse s'en est remis aux exploits de David Feliciano. Menés à la pause, les hommes de Petrella n'étaient en effet pas au mieux ce dimanche face à de valeureux vétrozains. Il aura en fait fallu deux exploits personnels de son ailier portugais pour que Savièse passe l'épaule. "La partie était équilibrée, avec très peu d'actions dangereuses. Deux exploits personnels nous font finalement gagner le match alors que nous étions menés au score", analysait simplement Johan Luyet au terme de la rencontre. Sans doute pressé de rejoindre les siens pour une troisième mi-temps dont seul les pensionnaires de Saint-Germain ont le secret, Luyet prenait malgré tout le temps de se confier sur les objectifs de son club: "Etant donné que USCM a pris le large, le but serait de viser la 2eme ou 3eme place. Mais pour cela il faudra encore faire beaucoup d'effort jusqu'à la fin de la saison".

Bagnes - Chippis 1-0 (1-0)

"L'analyse du match et facile: à la 18ème on prend un but sur penalty et après à la 90ème le match se termine!" Les mots sortent de la bouche de Carlos Oliveira, un gardien de Chippis qui, malgré la défaite des siens, garde tout son humour à l'heure de l'analyse. L'ancien sierrois reprend finalement plus sérieusement: "C'était un mauvais jour pour nous. On avait pour objectif de tenir les 15 premières minutes sans prendre de risque car Bagnes marque beaucoup de buts dans le premier quart d'heure. Mais nous ne sommes en fait jamais entrés dans le match. Nous n'avions pas de fond de jeu et aucune discipline au niveau défensif". Comme le sous-entendent les propos d'Oliveira, l'ouverture du score de Bagnes tombait juste avant le quart d'heure de jeu suite à un pénalty logique concédé par Staub et transformé par l'inusable Benhlacene. Chippis ne parvenait jamais vraiment à réagir. Une mission d'autant plus périlleuse qu'il terminait la rencontre à 10 suite à l'expulsion de Di Piano à une quinzaine de minutes de la fin.

Avec ce résultat, Chippis recule au 11e rang, avec seulement trois petits points d'avance sur Fully, premier relégable. Mais pas de quoi véritablement inquiéter Oliveira: "Il faux quand même dire que nous avons déjà joué contre des grosses cylindrées et qu'avant cette défaite à Bagnes, nous avions fait un beau parcours (5 points contre Savièse, Saxon et Rarogne). Reste maintenant à faire des points lors des confrontations directes qui nous attendent, à commencer par Lens et St-Léo, deux équipes qui sont derrière nous au classement". Entre temps, Chippis récupèrera de nombreux blessés: "Avec l'effectif au complet, je ne me fait aucun souci pour nous. J'estime même qu'avec un peu plus d'effort de chacun, on peut finir dans les 6 premiers", conclut le gardien de Chippis. Bagnes, de son côté, poursuit sa folle année 2011.

Viège - Saint-Léonard 2-1 (1-0)

Depuis le début de ce deuxième tour, Daillet rime avec camouflet, Saint-Léo avec fiasco. Avec quatre matches pour autant de défaites, le bilan de Lambiel et Cie est pauvre. La nouvelle défaite concédée ce week-end à Viège n'arrangera rien aux comptes de Saint-Léonard. La manière rassurera peut-être ses joueurs. "Samedi, on a mis de l'agressivité et on a très bien joué. On était meilleurs, mais un manque de réalisme, de chance (1 poteaux, 2 sauvetages sur la ligne) et l'arbitre en ont décidé autrement (1er goal hors-jeu et 2eme penalty imaginaire)", précisait un Jérôme Mathys forcément dépité par le scénario de la rencontre.

Après avoir concédé l'ouverture du score sur un but que le défenseur central de Saint-Léonard juge entaché d'un hors-jeu, les "violets" parvenaient à égaliser sur une frappe de Clavien déviée qui prenait le portier à contre-pied. Las, en fin de match, les Hauts-Valaisans pouvaient reprendre une longueur d'avance suite à un pénalty généreusement accordé par l'arbitre. Si le compteur de Saint-Léo reste dangeureusement bloqué, ses joueurs n'abdiquent pas: "On a eu beaucoup de blessés et absents, ce qui fait qu'on a eu de la peine a aligner deux fois de suite la même équipe. Les décisions arbitrales ont également été le plus souvent en notre défaveur. On n'a pas toujours joué au niveau qui peut être le notre, mais on est plutôt sur le bon chemin après le match de Viège. Bien aidés par le retour des blessés, on a fait un très bon match samedi en étant bien supérieur à l'adversaire. On va mieux dans le jeu, reste à continuer notre progression dans ce domaine et à s'améliorer dans l'état d'esprit: Il faut mettre encore plus d'agressivité et trouver le chemin des filets".

Résultats complets et classement

Aucun commentaire: